Europe

Achtung Bicyclette à Berlin

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, on ne part pas très loin, mais assez quand même pour changer d’air. Berlin n’est qu’à une heure et des broutilles d’avion de Paris, et pourtant c’est une atmosphère très différente qui nous accueille. Je ne connaissais pas la capitale germanique jusqu’au mois dernier. Mes cher(e)s et tendres ami(e)s ont eu la gentillesse (la folie) de m’offrir en cadeau pour mes 25 ans un week-end en immersion dans cette ville. Un week-end de juin, notre groupe nouvellement constitué, rebaptisé pour l’occasion Achtung Bicyclette s’est dont envolé pour la ville du Mur. Un week-end lors duquel je n’ai jamais autant ris de ma vie (sauf peut-être à Amsterdam, mais pas pour les mêmes raisons), et jamais autant vu de mecs incroyablement sexy au mètre carré (sauf peut-être à Buenos Aires, mais je ne vais pas faire la fine bouche).

Retour en image spécialement pour vous sur notre week-end de folie.

IMG_20150614_202655-01-01

Achtung bicylette au grand complet !


A ne pas rater :

  • Avant toute chose, si le temps vous le permet : LOUEZ DES VELOS. La ville est étendue, la location coûte 10€ pour 24h et c’est vraiment facile de se promener et de se repérer. Bon par contre, attention au rétropédalage. Quand vous pédalez en arrière (mentez pas, on le fait tous), ça freine. Et ça tombe. Heureusement, aucun accident à déplorer lors du séjour (malgré la conduite inconsidérée d’une certaine personne parmi nous. Je ne citerai pas de nom.)
IMG-20150615-WA0095

Pink bicyclette

  • La Cathédrale de Berlin (Berliner Dom). La Porte de Brandebourg. Le palais du Reichstag. Checkpoint Charlie. Le Mémorial de la Shoah. Le musée de l’histoire Juive. Je ne m’étends pas sur chacun de ces sujets : ce sont des inratables, et vous trouverez plus d’informations sur chacun d’entre eux si besoin à peu près n’importe où. Le seul endroit où nous sommes rentrées à l’intérieur pour visiter a été le musée de l’histoire juive. Un musée très intéressant pour sa part historique, et une partie dédiée à la Seconde Guerre Mondiale saisissante. Comptez minimum 2 heures pour sa visite.
IMG-20150615-WA0058

Il est short ce mur. (Ok je sors)

  • Le Mur de Berlin. Ce témoin de l’histoire vous donne rendez-vous le long de la Spree, sur la rive est pour sa partie la plus connue. Marchez le long de l’East Side Gallery, et vous pourrez admirer toutes les fresques que vous avez vu dans vos livres d’Histoire. Une étape à ne pas rater.
IMG-20150615-WA0024

Le Club des Visionnaires, au bord de l’eau.

  • Sortez dans les bars. La ville est assez austère dans son architecture, du coup les berlinois se rattrapent sur l’âme qu’ils donnent aux lieux de vie. Et clairement, les bars sont l’endroit où vous choperez l’état d’esprit berlinois. Allez chiller, restez des après-midis entières à boire de la bière au bord de l’eau, je vous promets, ce seront vos meilleurs souvenirs à Berlin. Quelques bars à vous recommander :
    • Madame Claude : tous les meubles sont accrochés au plafond. Assez déroutant pour y prendre un verre.
    • Passez une après-midi/soirée à Badeschiff, une plage sur la Spree. Il y a même une piscine dans laquelle vous pourrez prendre votre apéritif. Un Open air à ne rater sous aucun prétexte.
    • Club der Visionaere : un bar abrité sous un saule pleureur gigantesque, éclairé aux lampions, négligemment posé sur le bord de l’eau. La musique électro accompagnera parfaitement votre début de soirée arrosé à la bière.
    • Urban Spree : un bar en plein air, juste à côté de la boîte Suicide Circus. Pour nous, ça a été la porte ouverte sur un immense marché artisanale, un bar au pied d’une tour d’escalade, un skatepark, etc. Une bonne dose de kiff donc.
  • La nuit berlinoise est sulfureuse, et il y a des chances pour que vous soyez au courant. Alors bien sûr, tentez le fameux Berghain. Vous n’avez pas vraiment le choix. Et puis vous verrez si Sven vous laisse rentrer ou pas (tenez moi au courant, pitié !). Mais si ce n’est pas le Berghain, pas d’inquiétude, vous trouverez d’autres endroits pour bouger vos petits culs : Suicide Circus, Water Gate, Rosi’s, IPSE, le Chalet,…
IMG-20150615-WA0098

Le plat national ? De la saucisse. Normal.

  • Goûtez aux plats locaux. Et notamment au CurryWurst. Si, si, c’est bon, vous verrez !


 

Infos pratiques :

  • Transports : en avion, avec Germanwings, départ de Paris – CDG, avec des horaires arrangeantes (aller le vendredi soir et retour le lundi en fin d’après-midi) pour 140€. Quand je vous disais que c’était hyper accessible ?
  • Hébergement : Berlin n’est pas une ville chère. Vous trouverez des Airbnb pour moins de 50€ la nuit, très bien placé. Personnellement, nous avons rempli un dortoir d’auberge de jeunesse à Alexanderplatz, “Wombat’s hostel Berlin“. Plutôt bien placé pour visiter, un peu moins pour sortir. Il faut faire des choix dans la vie. Par contre, l’auberge était vraiment clean, le personnel sympathique et le bar en rooftop bien appréciable. Une adresse que je recommanderais donc si vous cherchez un lit en dortoir.
  • Budget : Comme je vous le disais, la vie n’est pas très chère à Berlin. Vous buvez (beaucoup) une pinte de bière pour 3€. Vous dormez pour une dizaine d’euros la nuit. Vous mangez pour moins de 10€. Profitez-en !

 

Et vous, avez-vous déjà visité Berlin ? Quelles sont vos adresses, vos bons plans ? Personnellement, je pense y retourner pour compléter cette expérience, donc je suis à votre écoute !

One Comment

Leave a Reply