Europe

Edimbourg en kilt

By 12 janvier 2015 5 Comments

Cette année, comme depuis les 6 dernières, impossible pour moi de faire le Nouvel An à Paris. Le changement d’année est une occasion formidable pour découvrir de nouvelles choses : c’est le symbole que mon année sera placée sous le signe du voyage et des découvertes encore une fois (Fingers crossed).

ed1

Cette année donc, j’ai mis le cap sur la capitale écossaise accompagnée par un ami de longue date. Pour à peine 48h, nous avons découvert cette ville chaleureuse et accueillante, et participé à l’un des plus grands festivals de rue organisés à l’occasion de cette soirée toute particulière.


A ne pas rater : 

  • Edinburgh Castel : château moyenâgeux par excellence, il est fièrement érigé au centre de la ville, en haut d’une colline. La vue sur la ville tout autour est à admirer. Visiter l’intérieur du château ou pas… Nous avons fait l’impasse sur le sujet (18£ l’entrée !) pour des questions de prix et de temps.

ed2

  • Princes Street Gardens  : en contre-bas du château s’étendent les jardins jouxtant la rue principale d’Edimbourg. Une petite ballade au vert.
  • Scott Monument : sur cette même rue principale (Princes Street), vous pourrez admirer cette tour qui semble sortie de nulle part. Décrite comme une “fusée spatiale gothique”, vous remarquerez vous-même que les termes sont assez appropriés. Vous pouvez grimper à son sommet si vous le souhaitez.

ed3

  • National Scotland Gallery : toujours dans le même coin, au niveau des jardins de Princes Street, ce bâtiment à colonnes est ouvert gratuitement pour découvrir les oeuvres abritées en ses murs.
  • Elephant House : un café où vous trouverez un peu de chaleur et quelques gourmandises à grignoter, surtout réputé car il s’agit de celui dans lequel JK Rowling a écrit son célèbre Harry Potter. Et puis leurs plats sont bons, on va pas se mentir, c’est l’essentiel.

ed4

  • Greyfriars Bobby : Là ça devient un peu bizarre, mais vous ne devez pas rater ça : la statue d’un petit chien. Héros d’une histoire populaire écossaise et symbole de fidélité à travers le pays, il a même eu un Disney à sa gloire. Oui oui.

ed5

  • National Museum of Scotland : Si vous avez encore envie de vous faire un musée, celui-ci est conseillé, notamment pour ses jardins sur le toit qui vous offre une vue à 360° sur Edimbourg. Notons en plus que le musée est gratuit, ce qui vous arrangera bien quand vous devrez affronter la sympathique pluie écossaise et que vous aurez envie de vous réfugier quelque part.
  • Calton Hill : Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire, mais il semblerait que ce soit un des incontournables dans votre visite de la ville. La ville étant entouré par plusieurs collines, celle-ci est la plus facilement accessible. A son sommet, vous y trouverez plusieurs monuments et une vue incroyable sur la ville. Un brin de nature au coeur d’une capitale.

Budget : 

  • Transports : Pour environ 150€ par personne, vous pouvez trouver votre aller-retour avec Air France ou Easyjet en vol direct ou avec Flybe si vous n’être pas contre une escale. Le vol direct dure 1h35 et les horaires sont assez arrangeantes. En hiver, vous avez 1h de décalage horaire avec la France, ce qui vous permet d’arriver à peine 30 minutes après votre départ et de bien profiter de votre vendredi soir.
  • Hébergement : Cette fois fut un peu particulière pour moi. Etant donné l’événement organisé dans la ville pour Hogmanay (le dernier jour de l’année en écossais), les hébergements étaient simplement hors de prix. Nous avons donc eu la chance d’être gentiment hébergés par une amie d’amie. Sinon, en temps normal pour une cinquantaine d’euros sur Airbnb, vous trouverez votre bonheur.
  • Budget : le prix de la vie est relativement équivalent à celui que l’on connait en France. Pour autant, j’y ai été à un moment particulier de l’année, sinon il semblerait que les tarifs des bars etc sont moins élevés que ce que j’ai pu y constater. Comptez 10€ pour un repas et 5€ pour une pinte.
  • Synthèse : Pour 300€ par personne vous pouvez vous faire plaisir lors de votre week-end à Edimbourg.

 


Bons Plans : 

Pour fêter un Nouvel An comme il se doit pas trop loin de notre bonne vieille France, Edimbourg est un compromis idéal. La rue principale Princes Street est bouclée pour la Hogmanay Street Party, ce festival de rue géant accueillant 80 000 personnes chaque année. Les jardins de Princes Street sont aussi fermés et il vous faudra payer un pécule supplémentaire pour accéder aux concerts qu’ils abritent pour l’occasion. De nombreuses scènes, entre Lily Allen et les cornemuseurs en kilt. Vous entrez sur le site avec vos propres bouteilles en plastique, sinon de nombreuses buvettes vous servent votre liqueur préférée pour 5£. Le marché de Noël étant au centre de l’espace, vous pourrez y déguster toutes ces bonnes choses qui nous font adorer les marchés de Noël. Et de 21h à minuit, chaque heure est ponctuée de son feu d’artifice tiré depuis le château, celui de minuit étant bien entendu l’apogée de cet ensemble festif.

Le lendemain, si vous avez la foi, les écossais ont la fâcheuse tendance d’aller se jeter dans la mer glacé déguisé. A croire qu’ils n’ont pas encore décuvé. Vous pouvez aller les y encourager si le coeur vous en dit avant d’aller vous réchauffer autour d’un haggis (plat local composé d’une panse de mouton farcie).

 

Et en dehors de ces festivités, voici deux vrais bons plans quel que soit le moment de l’année ou vous déciderez d’enfiler votre kilt :

  • The TronChurch : dans cette église à l’apparence classique, vous ne viendrez pas pour la messe, mais pour communier avec les autres buveurs de bière. En effet, transformée en bar, vous pourrez assister à des concerts de musique folk et autre, votre bière/cidre à la main, en essayant de comprendre l’accent de ces incompréhensibles mais fort sympathiques écossais.
  • Full Scottish Breakfast : oubliez ce que vous savez sur le full english breakfast et repartez à zéro. Le full scottish breakfast est encore plus complet, encore plus bon (oui je sais, on dit meilleur). On part de la même base, et on y ajoute du haggis et autre composants dont je ne saurais vous donner le nom. Visuellement, ça ne vous met pas forcément l’eau à la bouche, mais en goût c’est vraiment très bon, promis ! Une bonne adresse pour goûter ça : le City Café.

ed6

5 Comments

  • stage anglais dit :

    Vous avez entièrement raison, il est préférable de commencer l’année par de nouvelles découvertes. vous avez eu beaucoup de chance d’avoir pu parcourir cette ville magnifique qui abrite autant de trésors, j’ai toujours voulu aller en Ecosse mais je n’ai hélas jamais eu de moment idéal, peut être pour les vacances d’été? en tout cas je vous souhaite bon voyage !

  • Audrey dit :

    Bonjour,
    Suite à la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs.
    En espérant que le concept de Paperblog vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.
    Audrey
    Responsable communication
    contact@paperblog.com

  • Justine dit :

    Entièrement d’accord avec toi. Fêter la nouvelle année est un excellent prétexte pour partir vadrouiller quelques jours ! Edimbourg est une très belle ville à laquelle je n’aurais pas pensé particulièrement pour passer un réveillon… Bonne idée ! 😉

    • blondieandtheworld dit :

      Si tu n’as pas peur d’avoir froid, c’est vraiment cool ! J’avais fait Dublin en 2010 pour le Nouvel An aussi, et dans le même style c’était la folie 🙂

Leave a Reply