AsieEurope

Istanbul

Cet été, pour quitter la grisaille d’un mois d’août parisien très peu clément, nous avons mis le cap avec un couple d’amis sur “la Nouvelle Rome” : Istanbul.

IMG_3393

Avec sa population souriante, ses odeurs particulières, son soleil brûlant et ses prières quotidiennes, la ville d’Istanbul ne dort jamais. Que ce soit le jour, entre toutes les mosquées qui montent vers le ciel et appellent à la prière, et la nuit où les rues principales résonnent des musiques occidentales remixées à la mode Turque, peu de temps pour la farniente à Istanbul. La ville est à la fois chargée d’histoire et de religion, et en même temps résolument moderne et tolérante. On ressent la cité comme ses habitants : ouverts aux autres et chaleureux. Perdez-vous dans les nombreux quartiers de Istanbul, et voyagez en changeant seulement de rue : des univers totalement différents vivent côte à côte dans cette ville aux milles facettes.

Capture d'écran 2014-08-25 18.38.33

En 3 jours, nous avons eu le temps de faire le tour des “incontournables” de la ville, et même de découvrir quelques bons plans que je vous partage ici.

Plan de Métro 


A ne pas rater : 

  • Côté Sultanahmet : 
  • La Mosquée Bleue : A visiter impérativement. Avec les fidèles qui prient d’un côté et la tête recouverte d’un voile prêté par la Mosquée (pour les femmes), on frôle le spirituel. Même pour quelqu’un d’athée (comme moi), c’est un moment magnifique.Capture d'écran 2014-08-25 18.40.42
  • La Mosquée Sainte-Sophie : ancienne basilique chrétienne, aujourd’hui mosquée musulmane, c’est un monument à connaître. Pourtant la vue de l’extérieur peut suffire. La visite de l’intérieur n’est pas indispensable si vous êtes limité par le temps.Capture d'écran 2014-08-25 18.38.59
  • Le Palais Topkapi : l’ancien palais des sultans ottomans. Avec ses nombreuses constructions, déambuler à l’intérieur et jeter un oeil sur les différentes expositions qui s’y trouvent (trésor – impressionnant, et vêtements des sultants notamment). Vous pouvez aussi y visiter le harem moyennant un ticket supplémentaire.
  • Remontez le long des voies de tram jusqu’à l’entrée du Grand Bazaar (station de métro Beyazit). Là c’est le lieu idéal pour acheter vos souvenirs : thés et épices en vrac, loukoum, pochettes brodées, photophores, lampes magiques, et articles en cuir, … Un vrai petit paradis (si vous n’êtes pas agoraphobe).
  • Redescendez jusqu’au Pont de Galata en vous perdant dans les ruelles du vieux Istanbul, et en traversant le Bazaar Egyptien, spécialisé dans les épices notamment.
  • Quand vous êtes au Pont de Galata, vous avez des petits bateaux accostés qui vous font des sandwichs de poissons frits pour deux sous. Pour traverser le pont, je vous recommande de passer par en-dessous, et de craquer pour les bonnes odeurs des restaurants avec vue sur le Bosphore.Capture d'écran 2014-08-25 18.40.57
  • Si vous avez le temps, embarquez pour une croisière sur le Bosphore. 1h suffit pour naviguer le long des côtes européennes et asiatiques : comptez 10 TL par personne (3,5 euros) pour la croisière d’une heure.

 

  • Côté Galata / Karakoy / Taksim : 
  • De l’autre côté du Pont de Galata, vous arrivez dans le quartier de Karakoy. Quartier d’artistes bohèmes, c’est l’équivalent de notre Montmartre parisien. Remontez les ruelles pavées, en louchant sur les oeuvres des artistes de rues et sur les nombreux tags qui ornent les murs. N’hésitez pas à entrer dans les ruelles adjacentes pour siroter un verre ou diner sur un rooftop bobo.

Infos Pratiques : 

  • Hébergement : Nous avions réservé un appartement sur AirBnb dans le quartier d’Istiklal (28 euros la nuit pour 4 personnes). C’est un endroit très sympa pour vivre. Avec du recul, je vous recommanderai les quartiers de Karakoy (si vous n’avez pas peur de grimper pour rentrer chez vous), de Sultanahmet si vous venez exclusivement pour visiter la ville, et de Taksim – Istiklal si comme nous, vous souhaitez visiter mais aussi faire la fête et profiter de la vie nocturne. Nous avons aussi passé une nuit au Mama Shelter, sur la rue Istiklal : un rooftop à tomber, et des chambres ultra-modernes. Si vous avez envie de vous faire plaisir, jetez-vous dessus ! (95 euros la nuit avec VeryChic).DSC_0225
  • Budget : Un repas au restaurant coûte généralement moins de 30 TL. Sachant que 34 TL = 10 euros. Entre l’eau et les plats délicieux que vous mangerez en rooftop, comptez 30 TL par personne par repas. Ensuite, les visites sont environs à 10 euros par personne (sauf la Mosquée Bleue, gratuite !). Les souvenirs ne sont pas chers, comptez environ 5 TL pour un bol fait main ou des photophores en verre. Enfin, seules les soirées ne sont pas données : comptez 30-35 TL pour un verre en boîte (soit 10 euros). Heureusement, les clubs sont souvent gratuits à l’entrée. Avec 100 euros par personne, vous pouvez vous en sortir tranquillement pour un week-end.

Bons Plans : 

  • Un resto à ne PAS LOUPER sur Istiklal : Le Café Bi-Melek. Les serveurs y sont adorables, et les plats sont à tomber, le tout sur un rooftop en retrait de l’agitation, mais qui bénéficie tout de même de la musique qui tourne au rez-de-chaussée. Recommandation : le boeuf sur velouté d’aubergine (“eggplant” en anglais) : renversant.
  • Le Rooftop du Mama Shelter, à deux pas d’Istiklal : allez y prendre un verre (cher), et admirez la vue. Ou jouez sur un baby-foot géant pour 6 personnes. Ou encore prélassez-vous sur les matelas disposés un peu partout. Ouvert de 17h à 01h30, parfait pour un coucher de soleil au calme.
  • A tout moment, levez les yeux : les meilleurs spots d’Istanbul se trouvent sur les toits.
  • Pour tous les musées, payez en carte bancaire ! A priori pas de frais supplémentaires chargés par le musée (seulement les frais classiques de votre banque) et vous éviterez les longues files d’attente au soleil. N’hésitez pas, c’est le bon choix à faire.

 

Alors, vous avez envie de visiter Istanbul ? Vous y avez déjà été et vous voulez ajouter des informations à partager ? Laissez vos commentaires juste en dessous !

3 Comments

  • Black SAPES dit :

    Merci pour ton bel article
    Je dois aller à Istanbul en octobre voir ma fille qui y part 5 mois pour ces études
    Je garde tes bons plans et bonne adresses ….

  • “La ville est à la fois chargée d’histoire et de religion, et en même temps résolument moderne et tolérante.” C’est exactement ça, et c’est ce qui nous a fait adorer la Turquie !

    Je valide tout tes lieux incontournables et rajouterais une journée en bateau vers les îles aux princes. Nous nous étions arrêtés une journée sur l’une d’entre elles, et c’est vraiment un super souvenir !

Leave a Reply