Amériques

Puerto Escondido

Depuis Oaxaca, nous avons mis le cap sur Puerto Escondido. Cette station balnéaire du Pacifique est très célèbre et souvent bondée de monde. Mais nous avons adoré notre séjour là-bas : une impression de paradis.

Comment aller à Puerto Escondido ?

Pour faire le trajet Oaxaca – Puerto Escondido, nous avons pris un bus de nuit OCC. Il y a deux options pour faire le trajet : le plus court (6h), passe par les montagnes, et selon les dires, et assez difficile à vivre. Le second est plus long (9h), mais la route rend moins malade. Nous avons donc choisi la deuxième option. Nous avions acheté nos billets à l’avance (environ 18€ par personne) sur internet. Comme dans toutes mes expériences en Amérique du Sud, la station de bus est facile à trouver, simple à utiliser, et les bus sont confortables. Bien que nous ayons été déçues de ne pas avoir un vrai bus super confort comme on peut trouver sur d’autres trajets… Mais c’était peut-être lié à l’horaire (21H30).

A Puerto Escondido, nous avons passé 3 nuits à l’hôtel Casa Conicarit. Le meilleur hôtel de notre séjour, et de loin ! La décoration, l’ambiance des espaces communs et des chambres est tout simplement au top. Le concept est entre l’auberge de jeunesse et l’hôtel de luxe, avec un super confort (les lits sont diiingues) et des espaces de vie ouverts pour faire votre propre cuisine, jouer au billard, chiller à la piscine, ou faire des cocktails. Bref, on a eu l’impression d’être à la maison, tout en étant à l’hôtel, et c’était le pied !

 

La ville est donc séparée en 2, avec une partie très bétonnée et très touristiques, ou vous trouverez un tas de restaurants et de bars pour faire la fête. Etant en pleine période du spring break américain, on a voulu éviter au maximum cette partie de la ville, et nous nous sommes réfugiés dans le quartier de notre hôtel, beaucoup plus tranquille et familiale.

 

La plage principale du quartier est Playa Carrizalillo, vous y accédez depuis un escalier à côté du Cafecito, sur la rue principale. Jolie, sauvage, avec un super restaurant dont j’ai oublié le nom, qui propose une terrasse surplombant la plage, et servant du poisson grillé et des ceviche à petit prix.

Mais la plage que l’on a le plus squatté fut Playa Coral. A deux pas de notre hôtel, derrière un panneau “NO PASSAR”, prenez le chemin qui part sur la gauche, et descendez jusqu’à cette petite plage pas si secrète, mais magnifique. En arrivant en bas, vous serez peut-être étonnés comme moi de trouver un espèce de parc aquatique à l’abandon, mais ça participe finalement au charme un peu désuet de la plage.

Au programme de nos 4 jours à Puerto Escondido : plage le matin, grosse salade maison à l’hôtel le midi, chill au bord de la piscine le reste de la journée, et sortie nocture pour aller dîner le soir. Plusieurs restaurants sont accessibles dans la partie Carrizalillo de la ville, mais si vous voulez avoir plus de choix, prenez un taxi pour aller jusqu’à la plage Zicatella, qui concentre toute l’animation. Vous y trouverez d’ailleurs un large choix de restaurants pour manger les pieds dans le sable : un peu plus cher, mais très agréable !

C’est avec un petit pincement au coeur que nous avons quitté notre hôtel chéri, et que nous avons repris la route pour notre prochaine étape : Mazunte et Zipolite !

Après Puerto Escondido, nous avons continué sur la côte pacifique, jusqu’à Mazunte et Zipolite !

Pour retrouver l’ensemble de notre voyage :

Leave a Reply