Cette année est une grande année : ma meilleure amie s’est marié. Celle qui m’a détesté puis aimé, avec laquelle j’ai ri et pleuré, celle qui a écouté mes folies comme mes peines, qui m’a accompagné de canapés en canapés, à travers la France et le monde. Oui, celle-la. Elle s’est fait passer la bague au doigt, et j’avais envie de faire les choses en grand. En tant que témoin, j’étais en charge notamment de l’organisation de son enterrement de vie de jeune de fille. Accompagnée de ses autres témoins (nous étions 4 en tout), nous nous sommes retournés mille fois le cerveau pour trouver la meilleure idée, le meilleur lieu, les meilleures activités. Rien n’est trop beau pour ses amies !
Nous avons tergiversé entre Séville et Mykonos un temps. Et puis, les votes des quatorze participantes a été sans appel : nous partons à Mykonos !!

14 nanas.

4 jours.

1 future mariée.

MYKONOS 

À 5h du matin, la bande des témoins débarque discrètement dans la chambre de la future mariée pour un kidnapping en bonne et due forme. Bon, on lui a quand même laissé le temps de prendre un café. On a fourré ses affaires dans une valise, et on a sauté dans un taxi. Heureusement, nous avions prévu le coup en amont en contactant directement son manager pour lui faire poser des jours de congés derrière son dos. Habile. Et son fiancé était dans le coup, pour nous filer le double des clés et s’assurer qu’elle serait bien à domicile !
Retour dans le taxi donc. Les yeux bandés, un casque sur les oreilles lui diffusant du Despacito en boucle dans toutes les langues, nous partons direction l’aéroport d’Orly. Sur place, elle découvre seulement par le toucher les 10 autres amies de la partie. Distribution de goodies : pour l’occasion, chacune des participantes se voit remettre une casquette à l’effigie de notre week-end de folie qui débute, ainsi qu’une trousse de survie contenant des Doliprane pour les lendemains difficiles, une mignonnette de Gin en cas de panne, du citrate pour la gueule de bois, et un tas de petits tatouages éphémères trop mignons vantant la future mariée. Puis, c’est parti pour l’avion, départ à 7h30.
Et comme un EVJF se doit d’être rempli de surprise, me voilà en train de faire une annonce avec les hôtesses de l’avion, appelant ma belle amie, et invitant tous les passagers de l’avion à lui transmettre un maximum d’amour via une marche des câlins. Armée de sa pancarte “Free Hugs”, la voilà qui remonte l’allee centrale du Boeing, recevant de l’amour plein les bras, et des bises plein les joues. Tout le monde y allant de ses petits mots de félicitations ou d’encouragement.
Nous arrivons à l’hôtel requinquées et prêtes à affronter les surprises du week-end. Au programme : restaurants, fêtes, massages tantriques (oui, oui !), shooting photo dans les rues de Mykonos town. Nous avons même du faire des sacrifices, le temps ne nous permettant pas de faire la journée bateau qui était prévue initialement pour le samedi. Et puis, parce que le temps passe parfois plus vite que prévu, surtout quand on rit tant, nous avons aussi du faire des croix sur quelques activités : adieu Yoga du Rire et bondage, ce sera pour la prochaine fois !
Si vous aussi vous avez envie de passer un moment de folie à Mykonos, voici les liens utiles. Munissez-vous d’une bande de joyeuses folles, et partez kiffer les villes blanches et bleues, les plages de sable fin, l’eau turquoise et les soirées déjantées.

Et parce que les vidéos font les meilleurs souvenirs… c’est parti !


Liens et budget

Leave a Reply