Europe

Un week-end à Séville

C’était il y a un an déjà, mon Dieu comme ça passe vite !

Pour notre première escapade romantique, nous avions mis le cap sur l’Espagne, à la découverte de la plus andalouse des villes hispaniques : Séville.

seville 2

L’ayant déjà visitée pendant mon adolescence lors d’un trip incluant aussi Cordoue et Grenade, je gardais un souvenir chatoyant mais flou de cette ville. Et sa re-découverte a été une surprise à laquelle je ne m’attendais pas. Séville est une ville chaleureuse et brillante, qui vous en mettra plein les mirettes, c’est promis !

Pour un week-end, c’est la destination idéale : rapide, pas cher, avec du beau temps quasiment tout le temps… On en redemande !

 


A ne pas manquer : 

  • Le Palais de l’Alcazar, aux milles couleurs, et ses jardins où vous irez vous perdre dans le labyrinthe

alcazar

  • La Cathédrale Giralda de Séville, impressionnante par son architecture.
  • La Torre del Oro, au bord du Canal Alphonse XIII (sur l’ancien tracé sur Guadalquivir).
  • Profitez-en pour vous promener le long du Canal en remontant jusqu’à l’arène de la ville : Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballeria. Si vous avez le temps, l’envie, et un peu de chance sur les dates (et de l’argent aussi !), assistez à une Corrida, une activité typique du pays.

cathedral

  • Au coucher du Soleil, la Plaça de la Encarnacion recouverte d’une structure en bois incroyable, qui donne des airs de ruche géante à cette place souvent pleine de monde.
  • La Plaza Espana et sa sublime fontaine.
  • Perdez-vous dans le Parque Maria Luisa, pour profiter d’une minute de répit à l’ombre des grands arbres.

maria luisa

Pour les amoureux, je ne saurais que trop recommander la très touristique, mais si agréable ballade en calèche, qui vous fera faire le tour de la ville au son rythmé des claquements de sabots sur le pavé.


Infos pratiques : 

  • Avion : Au départ de Beauvais, Ryanair offre des tarifs imbattables, à moins de 60 euros l’aller-retour. Transavia et Vueling tapent directement dans les tarifs à plus de 100 euros, tandis qu‘Ibéria et Air France ne font quasiment jamais d’offre à moins de 200 euros. Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport (et vice-versa) , je vous conseille la compagnie Los Amarillos qui assure les liaisons en bus pour 4 euros aller-retour.
  • Hébergement : Nous logions à l’hôtel Silken AL-Andalus ****, réservé pour 45 euros la nuit sur le site de VeryChic. Vu que nous y étions en mars, nous n’avons pas profité de la piscine, mais l’hôtel est vraiment canon.
  • Budget : La vie n’est pas très chère, et pourtant très agréable. Comptez moins de 10€ par personne pour manger au restaurant, surtout que vous allez essentiellement multiplier les petites “racion” de tapas. Les trajets en taxi coûtent très peu cher eux aussi, mais ils ne sont pas réellement nécessaire dans la ville (même l’hôtel Silken Al-Andalus, malgré son éloignement relatif, est accessible en bus). Pour bien vivre, comptez environ 100 euros par personne pour le week-end.

plaza espana


Bons plans : 

  • Ne ratez pas une soirée Flamenco typique, et gratuite, en dégustant des mojitos, c’est encore mieux : rendez-vous à la Carboneria, à partir de 22h !
  • Pour faire la tournée des tapas pas cher et hyper bon, direction la Calle Betis

Pour le reste, perdez-vous dans les petites rues, et respirez la bonne ambiance espagnole : vous n’aurez plus envie de rentrer à Paris !

 

2 Comments

Leave a Reply